Origine : Nivernais/Morvan (Beaumont-la-Ferrière)
Année de l'arrangement : 2002


 

La cueilleuse de joncs


Margoton prend sa faucille
Pour aller à la moisson.
A la première javelle,
Ell' s'endormit tout au long.
Ah ! pourquoi s'endormit-elle
Dans le chemin des garçons.


Source : Achille Millien - Chansons populaires du Nivernais et du Morvan, t. 5 page 176

Chanté par : Jacques Magnand, menuisier, né à Murlin en 1812

Javelle : dans la moisson à la main, petit tas de tiges de céréales qu'on laisse sur place quelque temps avant la mise en gerbe.
(Larousse)

 

Voir 4 autres versions de ce chant : (regroupements)