Origine : Foix et Couserans
Année de l'arrangement : 2001


 

Les choux (Les caulets)

(réménille)*


 

Les caulets qu'an soun tourradis
Toutis s'en deichon ana;

bis

Toutis s'en deichon ana;
Atal fan las junos filhos
Quand passon de marida. (bis)
Oh ! Ah !

 

Traduction

Les choux qui sont gelés
Sur le sol se laissent choir;

Sur le sol se laissent choir;
Ainsi font les jeunes filles,
Quand l'âge du mariage est passé. (bis)
Oh ! Ah !

 

2.
Deux oiseaux sur un épi
Ne peuvent se tenir;
Deux galants avec une jeune fille
Ne peuvent se divertir…

3.
Les buis font triste mine
Quand ils perdent leurs racines;
Ainsi font les jeunes femmes
Quand elles perdent leur mari.

4.
Regarde-la quand elle va à la messe,
Regarde-la quand elle est sur le chemin;
Si elle ne te plaît alors,
Elle ne te plaît alors,
Elle ne te plaira jamais.

5.
Là-bas, aux Bantines (hameau de Saint-Lary)
Il y a un pied de thym,
Qui fleurit et graine aussi,
Qui fleurit chaque matin.

6.
Ici, en haut, je suis montée
Comment descendrai-je maintenant ?
Les échelles sont rompues
Tenez-moi que je ne tombe pas.

7.
Le jour où je me marierai,
Il ne fera ni froid ni chaud;
On pourra dire, nom d'un diable !
Que j'ai eu de la chance quant à la saison.

8.
Il y a trois ans que je suis casée,
Chaque année j'ai eu un porc;
Il n'y a que cette année et l'année dernière :
Cela fait deux ans sans rien.


Source : Jean Poueigh - Chansons populaires des Pyrénées françaises, page 208

Se trouve dans : J. Canteloube, Anthologie des Chants populaires Français, vol. I page 239
Il en a modifé légèrement, le texte et la musique.

*Réménille : sorte de ronde répandue dans certaines régions du Midi.