Origine : Basse-Normandie
Année de l'arrangement : 1982


 

Séchez les larmes de vos yeux

(chant de quête de Pâques)


Séchez les larmes de vos yeux !
Le roi de la terre et des cieux
Est ressuscité glorieux,
Alleluia !

 

2.
Réveillez vos yeux endormis
Pour fêter l'Seigneur Jésus-Christ
Qui, pour nous, la mort endura,
Alleluia !

 

3.
Donn' nous du pain, donn' nous des œufs !
J'ons l'boyaux raid' comm' daus l' linceux.
Aux porteux d'pouch' soyez bon gas,
Alleluia !

 

(Si l'on tardait trop à répondre, les quêteurs ajoutaient :)

4.
Bonn' femm', vot' flanc tient aux linceux;*
Secourez les pauvres chanteux;
Par là vous aurez part aux cieux !
Alleluia !

 

(Les gens de l'intérieur répondaient :)

5.
— Pauv' gas, v's êt' les ben mal venus.
Nos chienn' de poul' n'ont pas ponnu.
V'nez d'main matin, not' chat pondra.
Alleluia !

 

6.
— Ah ! Vous n'voulez rien me donner ?
I n'fallait pas m'laisser chanter.
Un jour, rapiat, l'dos vous pèl'ra,
Alleluia !

 

7.
C'n'est pas des œufs que nous cherchons,
C'est la jeun' fill' de la maison.
S'elle est jolie, nous la prendrons,
Alleluia !

 

8.
S'elle est jolie, nous la prendrons,
S'elle est vilain', nous la laiss'rons,
Prêtez-nous-la j'vous la rendrons,
Alleluia !

 

(De l'intérieur de la maison :)

9.
— La fill' de la maison d'ici
N'est pas pour des coureurs de nuit !
Un de plus rich' que vous l'aura !
Alleluia !

 

(Les quêteurs :)

10.
— Ne donnez rien, pauvres ingrats,
Qu'la rai' du dos vous colle aux draps !
Quand je r'pass'rons, j'la décoll'rons,
Alleluia !

 

(De l'intérieur :)

11.
— Alleluia ! L'quérem' s'en va,
Atou sa pouque et son bissâ.
Au diable sait qui l'rattrap'ra,
Alleluia !


Source : Joseph Canteloube - Anthologie des Chants Populaires Français, t. 4 page 344

*linceux : draps de lit

"Quête qui avait lieu durant la nuit de Pâques.
Les jeunes gens allaient quêter des œufs et de la boisson."

Se trouve dans : J. Besnier "Cantiques et motets populaires" page 353, le texte en est complètement différent.

Se trouve aussi dans M. Chevais, Chansons populaires du Val-de-Loire, page 170
Chanson de quête des œufs de Pâques (même musique mais texte complètement différent).

"La musique de ce chant est la même que celle du motet "O filii et filiæ" dont le texte est attibué à Jean Tisserand (XVe siècle) et la musique empruntée à un versus de Saint Martial de Limoges, Annus novus in Gaudio, qui date du XIIé siècle."

 

Voir une autre version avec une musique apparentée :

Alleluia (Languedoc) n° 2578 page 129