Origine : Nivernais
Année de l'arrangement : 1998


 

Quels souliers qu'tu m'achèt'ras

(Comme les vêpres)


Quels souliers qu'tu m'achèt'ras, Profétami ?
Quels souliers qu'tu m'achèt'ras, P'tit Jean, mon ami ?
— Des souliers en bois, ma mie Jeannette, anima mea;
Mais pour t'ach'ter d'ces beaux souliers comme y en a,
Oh ! que non pas !

 

2.
— Quell' rob' que tu m'achèt'ras ?…
— Robe en poulangis…
Mais pour t'ach'ter un' bell' rob' en soie comme y en a…

 

3.
— Quell' bague' que tu m'achèteras !…
— Un' boucl' d'nos rideaux…
Mais pour t'ach'ter d'ces bell' bagu' en or comme y en a…

 

4.
— Quell' chaîne que tu m'achèt'ras ?…
— La chaîn' de nos bœufs…
Mais pour t'ach'ter d'ces bell' chaîn' en or comme y en a…

 

5.
— Quell' couronn' qu'tu m'achèt'ras ?…
— Couronn' d'aubépin'…
Mais pour t'ach'ter d'ces bell' couronn' comme y en a…

 

6.
— Quel bonnet qu'tu m'achèt'ras ?…
— Un' cayenn' d'cinq sous…
Mais pour 'ach'ter d'ces beaux bonnets comme y en a…

 

7.
— Dans quel lit qu'tu m'f'ras coucher ?…
— Dans la crèch' des bœufs…
Mais pour t'fair' coucher dans ces beaux lits comme y en a…


Source : Joseph Canteloube - Anthologie des Chants Populaires Français, t. 3 page 206

Origine : Achille Millien "Chants et chansons populaires - Nivernais - vol. 3, page 215
Chanté par Marie Bernard, femme Martin, La Celle-sur-Nièvre, 1851.