Origine : Haute-Normandie
Année de l'arrangement : 1982

 

Nous étions trois filles

(ronde)


Nous étions trois filles
Bonn's à marier,
Nous nous en allîmes
Dans le pré danser.
Dans les prés, mes compagnes,
Qu'il fait bon danser !

 

2.
Nous nous en allîmes
Dans le pré danser,
Nous y rencontrîmes
Un jeune berger.
Dans les prés…

 

3.
Nous y rencontrîmes
Un jeune berger;
Il prît la plus belle,
Voulit l'embrasser.
Dans les prés…

 

4.
Il prît la plus belle,
Voulit l'embrasser;
Toutes nous courîmes
Pour l'en empêcher
Dans les prés…

 

5.
Toutes nous courîmes
Pour l'en empêcher;
Le berger, timide,
La laissit aller.
Dans les prés…

 

6.
Le berger, timide,
La laissit aller;
Nous nous écriîmes :
Ah ! Le sot berger !
Dans les prés…


Source : Joseph Canteloube - Anthologie des Chants Populaires Français, t. 4 page 311

Origine : Léon Le Clerc, Chansons populaires du pays normand, page 24

Canteloube en a changé en partie le refrain qui était :
Haut le pied, mes compagnes
Qu'il fait bon danser !

 

Voir une autre version de ce chant :

Nous étions trois filles (2) (Val-de-Loire) n° 919 page 46